Early retirement ou la retraite à 30 ans

Dans : Le bureau inside

Partager l’article

Early retirement ou la retraite à 30 ans

Passer la majorité de sa vie à la retraite au lieu de la passer à travailler, c’est possible ! L’expression être un.e “jeune retraité.e” n’a jamais été aussi vraie.

Vivre loin de la société de consommation actuelle telle que nous la connaissons et profiter pleinement de sa vie sans aucune obligation de travailler en 2021 semble complètement utopique. Et pourtant c’est la vie que mènent ces hommes et femmes qui ont opté pour le “early retirement”. 

Qui sont ces gens qui partent en retraite à 30 ans seulement ? Est-ce que tout le monde peut le faire ? Comment faut-il s’y prendre ? Et quels sont les avantages et inconvénients ? 

Ubiq vous explique !

Qu’est-ce que le “early retirement” ? 

Le early retirement est le fait de quitter le monde du travail avant l’âge de retraite légal qui est de 62 ans en France, notamment grâce à des conditions financières favorables. C’est une tendance qui nous vient des Etats-Unis et qui s’y est fortement popularisée dans les années 2000. 

Early Retirement = Retraite Anticipée 

On parle communément de retraite mais le early retirement caractérise plutôt une indépendance financière suffisante jusqu’à la fin de sa vie. 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne faut pas être milliardaire ou avoir gagné au loto pour partir à la retraite vers 30 ans. L’organisation, l’anticipation et la rigueur sont les maîtres mots pour tous les travailleurs le souhaitant. A priori, tout le monde peut y parvenir. 

Pourquoi prendre sa retraite à 30 ans ? 

Ceux ayant pris la décision d’arrêter de travailler jeunes n’ont pas pour vocation d’arrêter de travailler pour rester dans leur canapé, bien au contraire. Le early retirement permet aux jeunes retraités de profiter pleinement de leur vie en saisissant toutes les opportunités se présentant à eux, en vivant de leurs passions, en s’épanouissant dans leurs projets etc. 

En partant du postulat qu’à 60 ou 70 ans on n’a plus forcément l’énergie pour accomplir tout ce qu’on aurait souhaité accomplir dans notre vie, et qu’avant cet âge on a certes l’énergie mais on n’a pas le temps; cela prend tout son sens. 

Le but n’est pas de quitter son job du jour au lendemain sur un coup de tête. Au contraire, c’est de suivre une stratégie et une organisation qui ont été mises en place généralement dès votre entrée dans la vie active. 

Ce n’est pas non plus d’abandonner à jamais toute activité rémunérée mais plutôt d’avoir la possibilité de choisir ce qu’on souhaite faire ou non, sans penser à l’aspect financier de la chose. 

Il ne faut pas cependant croire que tout est simple. Prendre sa retraite à 30 ans demande de faire des sacrifices dès son premier jour de travail et ce, pendant des années. 

Comment partir en retraite à 30 ans ? 

Pour pouvoir partir en retraite à 30 ans il faudrait en partie suivre la méthode FIRE qui signifie “financial independence, retire early”, apparue dans les années 1990 aux Etats-Unis.

FIRE = “financial independence, retire early”

Soit “l’indépendance financière, prendre sa retraite plus tôt”.

Cette méthode est surtout un mode de vie pour ceux qui l’adoptent. Le principe ? Vivre dans la frugalité et le minimalisme tout au long de sa vie active afin de pouvoir mettre au minimum 50% de ses revenus de côté. Cela permettrait, après ces années de sacrifice, de vivre pleinement sa vie comme on l’entend par la suite. 

En clair, pour partir en retraite tôt il faut axer sa vie sur 2 principes fondamentaux : limiter ses dépenses et maximiser ses revenus. Les personnes vivant de la sorte réduisent toutes leurs dépenses qu’ils jugent inutiles pour se recentrer sur l’essentiel. Cela va parfois  de l’arrêt d’achats de vêtements, aux abandons de sorties comme dîner au restaurant ou aller au cinéma, à l’abandon d’abonnements sportifs, musicaux ou même de la télévision. Tout cela a pour vocation de faire des économies et donc, d’avoir plus d’argent à mettre de côté. 

Cependant, même si la méthode FIRE représente d’importants sacrifices, pour pouvoir partir confortablement en retraite le plus tôt possible, une organisation supplémentaire est à prévoir. 

Le “mode d’emploi” du jeune retraité

Vous l’aurez compris, la clé de tout est l’organisation. Avant de vous lancer dans l’aventure, commencez par vous fixer l’âge auquel vous souhaitez partir en retraite. Cela vous permettra de savoir combien vous allez devoir mettre de côté chaque mois pour parvenir à votre objectif. 

Ensuite, faites un état de vos comptes, de votre mode de vie et surtout de vos dépenses et de vos revenus actuels. En fonction, supprimez toutes les dépenses qui sont jugées inutiles pour vous concentrer uniquement sur l’essentiel. Il est conseillé de faire un tableur excel afin de ne pas s’y perdre, tableur qu’il faudra veiller à soigneusement compléter chaque mois. 

Si vous n’êtes pas prêt à vivre, jusqu’à votre retraite (et même au-delà parfois), une vie organisée, minimaliste et régulée alors ce n’est pas fait pour vous. 

Afin de maximiser vos revenus,  il peut être conseillé de faire des placements dans l’immobilier, la bourse ou encore des placements qui sont tout simplement intéressants en termes d’intérêts. 

Les points positifs du early retirement 

  • La santé. En effet, normalement vous avez plus de chance d’être en meilleure forme à 30, 40 ou même 50 ans plutôt qu’à 60 ou 70 ans. En partant en retraite jeune, vous avez tout le loisir d’en profiter en pleine santé. 
  • La liberté. Sans attache professionnelle, vous êtes libre de partir où vous le souhaitez et de faire ce qui vous chante, et ce jusqu’à la fin de votre vie. 
  • La passion. Une vie à ne faire que ce que vous aimez, c’est ce que promet le early retirement. Projets et passions sont à la clé.

Les points négatifs du early retirement

  • Le stress. Tout calculer, tout planifier et tout organiser peut s’avérer être très stressant et oppressant pour certains. 
  • L’oubli. En supprimant toutes les dépenses jugées inutiles à la vie, tous les petits plaisirs qu’on peut s’accorder, il ne faut justement pas oublier de profiter de la vie. 

Portrait d’un jeune retraité

Peter Adeney. 

Connu aujourd’hui sous le nom de Mr Money Mustache, Peter Adeney a pris sa retraite en 2005 à l’âge de 30 ans après 10 ans dans le milieu de la tech. Rien n’est dû au hasard. C’est en économisant chaque mois 50% de ses revenus et en plaçant également de l’argent dans l’immobilier et dans des fonds que Peter a pu se le permettre. 

Selon lui, en épargnant même jusqu’à 75% de vos revenus, la retraite vous tendra les bras au bout de seulement 7 ans d’activité.  Pour Peter, les modes de vie et de consommation actuels ne sont que gaspillage. Il faut dire au revoir à la voiture et bonjour au vélo, adieu à la télé ainsi qu’au dernier smartphone et opter pour le home-made. Après cela, plus de la moitié de vos dépenses auront disparu.

Plus qu’un choix, c’est un vrai mode de vie à adopter. L’hyper organisation est primordiale. Il a même créé un tableur pour gérer tous ses revenus, ses finances, ses dépenses etc. qu’il a pris soin de remplir chaque mois. 

Depuis, il a ouvert un blog dans lequel il partage son expérience, ses conseils et même son fameux tableur. 

 

Le early retirement ne peut donc pas correspondre à tout le monde. Pour certains, partir à la retraite à 30 ans rime avec liberté. Pour d’autres, c’est tout l’inverse. Avec tous les sacrifices que cela implique, est-on vraiment libre ? 

 

Copyright © 2021 Ubiq le média. Tous droits réservés

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.