Les solutions pour financer les équipements de son bureau

Dans : Le bureau inside

Partager l’article

Comment financer les équipements de son bureau en télétravail ?

Depuis la crise sanitaire, le télétravail est devenu une option à prendre en considération pour les entreprises afin de permettre à leurs salariés de travailler. Toutefois, lorsqu’il est en dehors de son environnement de travail habituel, le salarié doit disposer des équipements adéquats s’il veut effectuer son travail dans les meilleures conditions.

Dans les faits, il revient à l’employeur d’aider ses salariés à s’équiper pour le travail à distance. Toutefois, cette demande est à la discrétion de l’employeur qui peut refuser de s’engager. Dès lors, c’est au salarié de prendre en charge le financement des équipements dont il a besoin.

Combien coûte le télétravail aux salariés ?

Il est important de savoir que l’une des responsabilités de l’entreprise est de mettre ses salariés dans les meilleures conditions afin que ceux-ci soient en mesure d’exercer leur travail comme il se doit. Lorsque cette théorie est appliquée au télétravail, cela veut dire que l’employeur doit aider le salarié à financer son matériel si nécessaire. Toutefois, la question est plus compliquée qu’il n’y paraît.

Pour des raisons de sécurité, l’employeur doit fournir à ses employés le matériel dont ils ont besoin pour travailler. Dans le cas d’un ordinateur par exemple, l’employeur doit le fournir si celui-ci est indispensable au travail.

En ce qui concerne le mobilier de bureau, le Ministère du Travail précise que l’employé reste propriétaire, mais que l’employeur doit rembourser 50 % de la dépense sur présentation de justificatifs.

Cependant, les frais d’électricité et de chauffage par exemple ne sont pas pris en charge par l’employeur. Par ailleurs, l’isolement provoqué par le télétravail engendre chez de nombreux salariés des problèmes de santé ainsi que certains troubles mentaux qu’il est difficile, voire impossible, de facturer à l’employeur.

Faire le choix du microcrédit

Dans la majorité des cas, il est impossible de faire financer l’intégralité de son équipement de télétravail par son employeur. Cela est possible dans certains cas, mais pour ce faire, il faut qu’un accord préalable soit établi entre le salarié et son employeur. La mise en place de cet accord est à la discrétion de l’employeur. Il n’y a donc aucune obligation légale qui lie l’employeur.

C’est la raison pour laquelle de nombreux salariés préfèrent opter pour un crédit afin de financer leurs équipements. L’un des postes de dépenses les plus importants concerne le mobilier de bureau. En effet, rester assis pendant des heures n’est pas toujours idéal pour la santé. De fait, il est indispensable de s’équiper avec du mobilier adapté.

Outre le confort procuré, avoir du mobilier de qualité permet de mieux se concentrer, ce qui permet d’être plus performant dans son travail. Pour des raisons de simplicité et de rapidité, la plupart des gens ont recours à un crédit conso pour acheter du mobilier.

En fonction de l’organisme de crédit choisi, ce type de crédit est très intéressant parce qu’il permet d’emprunter des sommes relativement faibles dans des délais très courts. Par ailleurs, les conditions de remboursement sont très intéressantes.

Comment financer son équipement en situation d’urgence ?

En pleine crise sanitaire, les entreprises se sont retrouvées confrontées à la nécessité de généraliser le télétravail afin de continuer à fonctionner. De nombreux salariés ont dû faire avec les moyens du bord.

Même si la vie reprend désormais son cours normal, il n’est pas exclu que certains salariés soient confrontés à des situations urgentes. Afin de financer leurs équipements de travail, l’une des solutions les plus rapides est de faire une demande de crédit rapide.

Comme son nom l’indique, le crédit rapide est un financement dont la particularité est de permettre à l’emprunteur d’obtenir de l’argent très vite. De nombreux organismes en ligne comme la plateforme Finfrog proposent ce type de crédit.

Contrairement aux établissements bancaires classiques, les organismes de crédit ont des exigences moins élevées. Par ailleurs, les plateformes en ligne permettent désormais de faire une demande de financement sans se déplacer.

La procédure se fait entièrement en ligne, et votre dossier est examiné immédiatement. Le délai moyen de réponse est de 24 heures. En outre, si votre demande de financement est validée, les fonds demandés sont virés sur votre compte dans la foulée.

Enfin, compte tenu du fait que les sommes d’argent empruntées sont relativement faibles, les conditions de remboursement du prêt sont beaucoup moins strictes que celles imposées par les banques classiques.

Margaux Beaunez

Dir' Communication chez Ubiq qui travaille de PARTOUT, PARTOUT, PARTOUT !

Copyright © 2022 Ubiq le média. Tous droits réservés

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.