Télétravail : quel bilan 1 an après?

Dans : Le bureau de demain

Partager l’article
porte mur orange

Demain dès l’aube, à l’heure où noircit la campagne, je télétravaillerai. 
Voilà près d’un an que le télétravail s’est imposé en France et dans le monde.
Si son recours était plutôt rare avant la crise de la Covid-19, après deux confinements, 24% des français sondés disent désormais télétravailler régulièrement, selon une étude du Figaro.
En plein troisième confinement partiel, dressons le bilan des nouvelles habitudes des français. 

Ah oui, tu télétravailles toi ?

Ce dernier a définitivement bousculé notre appréhension au mot travail, ne suivant plus le dogmatisme du bureau. Le gouvernement incite même les salariés à ne passer au maximum qu’un seul jour par semaine au bureau. 

Alors, le télétravail, quel bilan 1 an après ? 

Qu’est-ce que le télétravail ?

Pour vous aider, voici un rappel des différentes notions clés : 

Télétravail : Activité professionnelle exercée à distance, chez soi ou non.
Remote, ou travail à distance : Fait de télétravailler de manière permanente.
Home office, ou travail à la maison : Travailler de chez soi de façon ponctuelle.
Digital nomadism, ou nomadisme numérique :  Allier télétravail et voyage. Travailler depuis n’importe où.

Les français ont-ils accepté le télétravail ? 

Souvenez-vous, il y a un an, certains d’entre-vous se réjouissaient de la mise en place du télétravail, et ne voyaient aucun inconvénient au fait qu’il s’impose en quelque sorte à nous. Il était l’un des aspects les plus positifs du premier confinement.

Avant le bilan, un constat apparaît donc : La popularité du télétravail est en baisse. 

En effet, toujours selon l’étude du Figaro, « seuls 29% des Français interrogés disent vouloir télétravailler plus, alors qu’en avril 2020, 55% des actifs ayant télétravaillé pendant le confinement exprimaient le souhait de télétravailler davantage une fois le confinement terminé ».

Les avantages/ inconvénients du télétravail

Après une année d’expérimentation, entre les confinements et les couvre-feux, les français ont pu se faire leur idée précise de cette pratique.

Ordonnance : 100g de télétravail par jour

teletravailleur

Quels avantages ?

À première vue, le remote, où le fait de télétravailler de manière permanente, promettait de nombreux aspects positifs. 

  • L’équilibre familial : C’est le grand gagnant de cette montée en puissance du télétravail. Revalorisation de la famille, flexibilité d’horaires et d’organisation, plus de temps consacré aux enfants et à la vie de famille, voici les aspects positifs remontés par les français.
  • Un confort de vie : De pair avec le point précédent, le home office, ou le fait de travailler chez soit de manière ponctuelle, permet au premier abord une amélioration de l’hygiène de vie, avec plus de temps de sommeil, plus de temps de pauses, etc. En somme, une organisation plus souple et des temps de travail mieux définis.
    L’année 2020 a marqué la naissance des trois « c » : chemise, caleçon, café. C’est aussi l’occasion de faire des week-end rallongés et de partir travailler à l’autre bout de la France ! 

Avec ceci ? Un café ou un week-end allongé ?

  • Un bon bol d’air : Si le télétravail n’est pas la solution miracle en terme d’écologie, le simple fait de ne pas avoir recours au trajet domicile/ travail réduit drastiquement la consommation de CO2. Et, même si on retrouve les consommations énergétiques des bureaux désormais réparties chez chaque collaborateur, et qu’une pollution numérique émerge du télétravail, un bilan positif devrait se dégager.  

Toit de verre

Et les inconvénients alors ? 

Après des mois d’expériences, plusieurs points négatifs sont apparus. 

  • Un regain de vie personnelle, vraiment ? Bien-sûr, il est toujours plus confortable d’être à la maison, mais c’est aussi l’occasion de cumuler les réunions et de recevoir de nombreuses sollicitations. Au bureau, les échanges courts en direct sur un projet en question sont souvent spontanés mais efficaces, même si parfois intrusifs. Or, derrière des écrans, à des kilomètres de distance, ce sentiment de « dérangement » disparaît et laisse place à plus de liberté de contact. Dans la même lignée, puisqu’il suffit de deux clics pour passer d’une réunion Meet à une autre, celles-ci s’enchaînent sans véritable pause..
    45 % des télétravailleurs ont donc du mal à se déconnecter du travail, même à la maison ! 

  • La naissance de nouveaux risques psycho-sociaux. À ce sujet, le télétravail représente des dangers en tout point. En adéquation avec le point précédent, la charge de travail se décuple plus facilement.
    Alors que les arrivées au bureau variaient entre 9h et 9h30, avec des temps de transport moyens entre 30 et 40 minutes, les horaires de démarrage en télétravail semblent naturellement s’avancer car le temps de transport n’existe plus. 
    Et ce, parfois par simple culpabilité professionnelle. Nos journées se sont donc rallongées petit à petit de 10 à 11h, avec la réduction automatique des pauses. Chaque gain de temps semble se transformer en temps de travail. 
    Si bien que, selon une récente étude Opinion Way, 44 % des salariés français interrogés se sentent en situation de « détresse psychologique » et 25% d’entre eux seraient en risque de dépression.

On ne quitte plus notre lieu de travail

  • Une perte accrue du lien social. C’est sûrement la conséquence la plus évidente et la plus négative. Rappelez-vous, il y a un an, des journées « sans collègues » vous réjouissaient. Aujourd’hui, ils nous manquent et chaque café devient une fête. Avec le télétravail, les prises de contact évoluent elles aussi. Les messages s’enchaînent, laissant souvent de côté les petits mots et les traditionnels « Bonjour, tu vas bien ? ». 

La frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle n’est donc plus si nette, la maison devient le lieu de travail et le bureau est au coeur de la maison. 

grillage

Télétravail et Covid-19 : l’heure du bilan

  • Le gain de temps. Moins de temps de transports, plus besoin de traverser le bâtiment B de long en large pour une réunion, finies les discussions interminables à la machine à café, plus besoin de sortir chercher à déjeuner. Tout laisse penser à un énorme gain de temps. Sauf que cela se transforme souvent en temps de travail
  • La productivité : Une aubaine pour les chefs d’entreprise et managers d’équipe ? 
    Et bien, non. Un bilan de ZDnet et Valoir montre que le passage au télétravail renforcé suite à l’épidémie de Covid 19 a eu pour effet une réduction moyenne de 1 % de la productivité. Si ce chiffre est assez anecdotique, on voit en tout cas que l’efficacité n’augmente pas. Car, si c’est le cas pour certaines personnes, pour d’autres, le stress, le manque d’organisation, et de trop grosses charges de travail viennent contrebalancer ce gain de productivité. 
  • Le lien social. Tout est lié, un gain de temps se réalise aussi par l’absence de discussions et de réelles prises de contact. Mais à long terme,  on remarque que ce manque crée aussi une perte de nouvelles idées croisées, de projets partagés et donc de synergies. On n’entend plus parler des dossiers chauds de l’équipe commerciale à la machine à café et impossible d’interagir en visioconférence. Résultat : chaque équipe se concentre sur son travail habituel et trouve plus de mal à sortir des sentiers battus. 

Il fallait s’en douter, le résultat de ce bilan du télétravail ne peut être binaire. Tout est une question de dosage et d’organisation pour parvenir à l’équilibre rêvé. Une chose est sûre, de nouvelles méthodes de travail sont à considérer en 2021. 

review

Et après ? Quel avenir pour le télétravail ? 

Le travail de chacun est en effet en pleine mutation. Et si le télétravail possède cette ambivalence avantages/ inconvénients, il faut réussir à en jouer. Chacun doit donc définir les jours où il se sent le plus apte à télétravailler ou à venir au bureau. Tout est ensuite une question d’organisation. Et même si les entreprises devront certainement avoir ce rôle décisionnaire, la conjoncture actuelle semble présager qu’elles devront inclure le remote dans leurs stratégies de recrutement. 

Le travailleur de demain sera flexible. L’alternance bureau/ télétravail, lorsqu’elle est possible, devra devenir naturelle. Tout le monde est aussi invité à devenir digital nomad et donc à travailler le lundi depuis son lieu de vacances ou de villégiature, le mardi en home office, le mercredi au bureau et le jeudi depuis un espace de coworking. 
Un vent de liberté souffle sur le monde du travail !

Le travail du manager, lui aussi remis en cause, est amené à changer. Il ne doit plus seulement chercher la performance mais surtout chercher à maintenir le lien et la motivation de chacun. Il doit plus que jamais réussir à donner du sens à chaque expérience, c’est ce qu’on appelle le sensemaking. 

Post-it

Alors, que retenir de cette année ?

Finissons sur une note positive ! Ce ne doit plus jamais être une contrainte de venir au bureau le matin. Voici la morale de l’histoire. Grâce ou à cause de cette crise sanitaire, le télétravail s’est démocratisé. Celui-ci n’est autre qu’une nouvelle option qui s’offre à nous pour améliorer notre QVT, ou qualité de vie au travail. Chacun doit être libre d’en avoir recours quand il le souhaite ou l’estime nécessaire. 

Visuel après la crise sanitaire 50% voudraient réemmenager dans leur bureau

Bureaux À Partager référence une centaine d’espaces privilégiant le flex office.

Soit des espaces qui possèdent des bureaux vacants pendant des jours, des semaines voire des mois, entre espaces de bureaux privés, coworking, et espaces en sous-location avec une ou plusieurs entreprises.
Nos offres « télétravail » avec des postes de travail vacants et un nombre d’accès adapté sont en ligne !

Victor David

Victor, curieux et épicurien, a à coeur de vous partager sa vision des bureaux de demain !

Copyright © 2021 Ubiq le média. Tous droits réservés

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.