Travailler sur l’eau : on l’a testé pour vous.

Dans : Ubiq community

Partager l’article

Travailler sur l’eau : on l’a testé pour vous.

A bâbord ! Ou à tribord ?
C’est ce que vous pourriez avoir à dire ou à entendre au bureau. Oui oui, au bureau !
Que vous soyez un travailleur nomade, un télétravailleur ou encore un employé un peu aventurier, sachez qu’il est possible de travailler sur l’eau. Péniche, bateau ou voilier, seul ou avec votre entreprise, en location ou sur votre propre navire, sur la Seine ou en plein milieu de l’océan, le champ des possibles est très large et il y en a pour tous les goûts ! 

Mais comment préparer au mieux ces sessions de travail et comment bien y travailler ? Quels en sont les avantages ou les potentiels problèmes ? Est-ce réellement possible ? Et si oui, dans quels endroits ?

On l’a testé et on vous en parle juste ici  ! Alors tous à bord !

Chez Ubiq on travaille de partout… Sur terre comme sur mer !

À la com’ chez Ubiq le jour et à la barre de son navire à ses heures perdues, le capitaine Nico a fait prendre le large à une partie de l’équipe le lundi 26 juillet pour un après-midi de travail sur la Seine ! C’est à 10 que nous sommes montés sur le bateau pour tenter cette nouvelle expérience de travail avec Gaston, un petit coton de Tuléar. 

Il nous aura fallu moins de 5 minutes pour installer les postes de travail nécessaires à chacun. La grande table et la banquette à l’intérieur de la cabine ont servi d’open space à une partie de l’équipe. Le pont s’est vu équipé d’une table et de plusieurs chaises pour faire office de salle de réunion, en plein air. Tandis que les 3 chambres du bateau ont été utilisées comme phone box, principalement par l’équipe commerciale pour passer leurs appels en toute discrétion. 

De manière générale, l’après-midi a été agréable et productive pour tous. Comme chaque lundi à 16h30, la team Ubiq au complet s’est réunie pour son Ubdo Hebdo : en visio depuis le bateau pour certains, en visio partout en France et au bureau pour d’autres !

Il faut aussi savoir faire face aux imprévus… 

Que serait une nouvelle expérience de travail sans des éléments perturbateurs et autres imprévus ?
Paul en sait quelque chose car à peine un pied posé sur le ponton que ses AirPods sont tombés au fond de la Seine…
De son côté, Margaux a eu du mal à garder les yeux rivés sur son écran en raison de quelques secousses sur le bateau.
Aussi, la météo est venue perturber l’équipe présente ce jour-là. En plein milieu de l’après-midi, averses et orages étaient de la partie ! Une météo qui nous a permis de tester la cabine du bateau et d’en faire un petit espace de coworking.

Le mode d’emploi du travailleur marin.

Que ce soit pour une simple expérience ou avec une réelle volonté d’adopter ce nouveau mode de travail, il faut s’y préparer un minimum. C’est pourquoi nous vous proposons d’anticiper et de prévoir les éléments suivants. 

  • De quoi boire et manger. Certes cela coule de source mais croyez-nous, une fois le bateau sur l’eau il vaut mieux ne rien avoir oublié !
  • Une casquette, des lunettes de soleil et de la crème solaire. En plein été et quand le soleil est présent cela peut vous éviter une insolation ! (Le maillot de bain est en option).
  • Un bureau et une chaise. Si vous avez besoin d’aménager votre bureau, nous vous recommandons le mobilier ultra confortable et pratique de chez Slean. Sinon, vous trouverez dans la plupart des bateaux une table et une banquette déjà présents dans la cabine où vous n’aurez plus qu’à poser votre ordinateur. Vous pouvez également vous installer en extérieur sur le pont ! On vous laisse être imaginatifs pour vous installer sur une barque, un voilier ou encore un catamaran. On veut bien vos retours d’expérience !

  • Une bonne connexion internet. En effet, il est compliqué de travailler sans. Plusieurs solutions se présentent à vous.
    – La première est d’accoster à un port pendant vos heures de travail, vous pourrez y bénéficier du wifi.
    – La seconde est de vous équiper d’un routeur 4G qui vous permet d’avoir de la connexion partout avec vous. On vous recommande notamment celui de chez Netgear que nous avons utilisé pour notre expérience grandeur nature : Le plus grand open space du monde.
  • Et pour finir, l’électricité ! Si vous avez choisi de vous amarrer à un port, la question ne se pose pas puisque vous pouvez brancher votre bateau en électricité sur les quais. Sinon vous pouvez consommer l’énergie que votre bateau produit grâce à un hydrogénérateur, un panneau solaire ou encore grâce à son moteur selon comment est équipé votre navire. Pas de panique ! Pour les autres moyens de transport nous avons la solution : Le Pico, la superbe batterie nomade de chez O’Sol qui a jusqu’à 20 heures d’autonomie.


Et une fois à bord ? Les avantages et les inconvénients. 

Afin d’embarquer en toute connaissance de cause, nous vous avons concocté une petite liste d’avantages et d’inconvénients à aller travailler sur l’eau. 

Les plus + 

  • Changer de cadre de travail. 
  • Voir différents paysages et profiter de l’air marin.
  • Alterner entre naviguer et travailler.
  • Plonger du bateau pendant la pause déjeuner.
  • Travailler à l’intérieur, comme à l’extérieur.


Les moins – 

  • Avoir le mal de mer.
  • Entendre les bruits du moteur et les autres bruits parasites.
  • Dépendre de la météo.
  • Ne pas toujours pouvoir débarquer où et quand on le souhaite.
  • Manquer de place (selon le nombre de personnes et le modèle de bateau).


Cette liste est non exhaustive car notre expérience ne couvre pas tous les cas. Chez Ubiq nous étions sur la Seine à bord d’un bateau. Par exemple, sur un voilier cela va secouer plus et vous n’aurez pas le moteur mais la gîte ! Alors si vous navi-travaillez, partagez-nous vos plus et vos moins de ce mode de travail ! 

Pour se lancer sans se mouiller !

Il existe déjà des solutions pour travailler, ou télétravailler, sur l’eau. En effet, vous pouvez retrouver différents espaces de coworking avec des postes disponibles à la location dans plusieurs villes, le plus souvent sur des péniches.
Pour ceux qui préfèrent les espaces indépendants, des bureaux sur des bateaux ça existe aussi ! 

Il y a même des entreprises qui vous proposent d’organiser vos réunions d’affaires ou séminaires sur l’eau, le temps de quelques heures ou quelques jours. Ils sont généralement organisés sur des paquebots, afin de vous offrir la possibilité d’y être hébergé.
Dans ces espaces souvent clé en main, vous avez juste à apporter votre ordinateur, à vous installer et à travailler !

C’est le cas par exemple de l’entreprise Carmo Wood qui a installé son siège social à Bordeaux dans un bâtiment flottant avec postes de travail, espace de coworking, salles de réunion et même un espace de restauration accessible aux passants !
De même pour l’ONG néerlandaise Global Center on Adaptation, qui a ouvert son siège social dans le plus grand bureau flottant du monde à Rotterdam, fait à partir de matériaux réutilisables et recyclables. 

Bâtiment flottant Carmo Wood – crédit photo : Agence d’architecture 2PM A

Pour ceux préférant le home-made, vous pouvez louer un bateau, en acheter un, ou alors occuper celui d’un collègue ou d’un ami ! Vous n’aurez plus qu’à aménager votre espace bureau dans une des cabines ou encore sur le pont du bateau.  


Alors, en avant toute ? 

 

Copyright © 2021 Ubiq le média. Tous droits réservés

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.