WeWork valorisé à 1,5 milliard de dollars

Dans : Ubiq community

Partager l’article

WEWORK est un fournisseur d’espace de coworking crée en 2009. La raison d’être de l’entreprise ? Réinventer la vie de bureau des professionnels au profil « créatif » en les intégrant dans une communauté bouillonnante afin de dynamiser leurs échanges et d’enrichir leurs idées.  Fondée en 2009 par Miguel McKelve et Adam Neumann, la start-up a profité de l’explosion de la demande du coworking pour devenir la plateforme incontournable du pays avant de se transformer en acteur majeur de l’immobilier d’entreprises aux Etats-Unis. L’entreprise  est aujourd’hui valorisée à hauteur de 1,5 milliard de dollars. Comment ses fondateurs en sont arrivés là ?

 La success story de Neumann & McKelvey

Adam Neumann (34 ans), Miguel McKelve (34 ans), WeWork (1,5 milliard USD)

Miguel McKelve et Adam Neumann se sont rencontrés à New York en 2008. A l’époque, Neumann développe un business de vêtements pour enfants alors que McKelvey est à la tête d’un cabinet d’architecture. Les deux jeunes entrepreneurs qui travaillent au 147, Water Street à Brooklyn, remarquent que l’immeuble est largement inoccupé. L’idée de remplir tout ce vide en proposant des espaces de travail, émerge très vite… Neumann présente le projet au propriétaire, insiste lourdement jusqu’à ce que ce dernier se laisser séduire. Avec une mise de départ de 5000 dollars, les 2 hommes aménagent le lieu et créent leur premier espace de coworking : Green Desk. En moins d’un an, ils louent l’ensemble des bureaux grâce à des contrats flexibles, des espaces subdivisés, des prix abordables et des interactions entre coworkers facilitées. En 2009, les « quelques » millions obtenus par la vente de Green Desk permettent à Neumann et McKelvey de lancer WEWORK. Le concept est déjà tout trouvé, il n’y a plus qu’à l’exploiter.

 15 000 membres et 30 espaces en 2014 

Capture d’écran 2014-11-13 à 16.37.40

McKelve et Neumann créent leurs premiers espaces de coworking à New-York. Le concept s’enrichit. Il ne s’agit pas juste de mettre à disposition des espaces mais de faciliter les interactions au sein de sa communauté, de faciliter les liens entre les start-up ayant des affinités sectorielles, culturelles pour les aider à développer leur business.  Les 3 premières années, WEWORK ouvre 9 espaces et développe une communauté qui atteint rapidement les 3000 membres en 2012. Par la suite, les évènements ne cesseront de s’accélérer avec des ouvertures à Los Angeles, San Francisco, Houston puis à l’étranger (Angleterre, Hollande, Israël). Avec 15 000 membres et 30 espaces aménagés en 2014, le chiffre d’affaires de WEWORK est estimé cette année à 150 millions de dollars.

Une valorisation à 1,5 milliard de dollars

L'espace de Madison Av. (bureau partagé : 550 USD / bureau fermé 3 pers : 1800 USD)

En février, Neumann et McKelve se sont assurés un financement à hauteur de 150 millions de dollars auprès de JP Morgan et Boston Properties. Le multi milliardaire Mort Zukermann – chairman de Boston Properties – a « rempli » nombre de ses mètres carrés grâce à WEWORK avant d’investir dans la start-up, devenue incontournable dans le secteur. Le magazine FORBES, friand de ce type de « Success story » souligne que ce récent financement a fait bondir la valorisation de WEWORK à 1,5 milliard de dollars. Il y a 4 ans, WEWORK ne possédait qu’un seul espace de 3000 m2. A fin 2015, l’entreprise veut franchir le cap des 45000 membres et vise une offre de 60 espaces à travers le monde. Neumann et McKelve prévoit un chiffre d’affaires de 400 millions de dollars pour 2015 et espèrent une prochaine levée de fond à hauteur de 6 milliards de dollars. Rien que ça.

Copyright © 2023 Ubiq le média. Tous droits réservés

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.