La musique au bureau

Dans : Le bureau inside

Partager l’article

La musique au bureau

Partie intégrante de notre vie personnelle pour la plupart d’entre nous, la musique est aussi un sujet à aborder dans l’univers professionnel.

Dans le métro, sur votre vélo ou encore dans la voiture, votre musique vous suit partout et tout le long de votre trajet pour vous rendre au travail. Mais une fois au bureau, difficile de la couper.

Un stylo qui tombe à gauche, une chaise qui grince à droite et un bruit incessant de clavier, des appels en open space, difficile de se concentrer. La solution : sortir ses écouteurs et lancer votre musique. 

La musique serait synonyme pour beaucoup de concentration, de productivité et de créativité. Mais qu’en est-il vraiment ?
La musique au bureau, est-ce une bonne idée ? A-t-on réellement le droit ? Et quelle musique y est la plus écoutée ?

À vos playlists ! 

« Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître » 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, écouter de la musique au bureau ce n’est pas nouveau. 

La chercheuse Juliette Volcler, dans Contrôle – Comment s’inventa l’art de la manipulation sonore – Editions La Découverte–  paru en 2017, parle des ateliers qui, pendant la révolution industrielle étaient équipés de hauts parleurs diffusant de la musique vouée à améliorer la cadence des ouvriers. Dans le même ouvrage, elle nous cite également d’autres exemples comme le programme radiophonique de la BBC, “Music While You Work” en 1940, destiné à soutenir l’effort de guerre en usine. 

Vous vous doutez donc bien que depuis autant d’années, la musique a déjà fait ses preuves. 

Les avantages de la musique au bureau 

Vous aussi, voyez la vie en rose 

  • La réduction du stress. Le Dr Anneli Haake explique dans sa thèse sur les effets de l’écoute musicale au bureau que celle-ci a plusieurs bienfaits pour les employés. Elle permet par exemple de se détendre et d’être de meilleure humeur, plus relaxé.e 
  • Concentration et productivité. À la réduction du stress s’ensuit alors une amélioration de la concentration de l’employé.e et donc de sa productivité. 
  • L’isolation sonore. Dans certains cas, la musique permet de s’isoler des bruits environnants du bureau qui gênent une correcte exécution du travail. 
  • La stimulation. D’autres chercheurs se sont penchés sur le sujet, comme Hervé Platel pour qui la musique a un effet stimulant sur le cerveau. Elle permet de lutter contre la monotonie d’une tâche grâce à un phénomène de synchronisation entre le cerveau et la musique en question. 
  • De la créativité. Dans son étude sur des ingénieurs, la chercheuse Teresa Lesiuk a observé que ceux qui écoutent de la musique travaillent plus vite et ont plus de créativité dans leur travail que ceux qui n’en écoutent pas. 
  • La mémorisation. Aussi, il a été prouvé par ces chercheurs qu’écouter de la musique en travaillant booste également la mémorisation des employés, cela est notamment aussi visible chez les étudiants qui révisent en musique. 
  • La cohésion. D’après une enquête de l’IFOP, pour 9 français sur 10 la musique est un vecteur actif de lien social. Elle permet de renforcer la cohésion d’équipe, notamment lors de team building. Vous savez quoi organiser pour votre prochain ! 
  • L’évasion. Que ce soit au bureau ou même en télétravail, la musique peut être un bon moyen pour s’évader.

Les inconvénients de la musique au bureau

Même si de nombreuses études tendent à dire que la musique au bureau c’est oui, il y a tout de même des inconvénients qu’il faut connaître.

D’après une étude Linkedin et Spotify en 2017.
  •  Être irritante et gênante. Le Dr Haake parle également dans son étude que lorsqu’on ne choisit pas et qu’on ne contrôle pas la musique que l’on écoute, elle en perd tous ses bénéfices. En réalité, elle peut même devenir irritante et gênante pour certains employés, ce qui nuirait au bien-être et à la productivité. Cela peut être le cas par exemple dans un open space où la musique serait sur haut-parleur.  
  • Être perturbatrice. Selon les missions de travail il est parfois difficile de ne pas être perturbé.e par la musique, particulièrement quand cela nécessite de la compréhension ou de la réflexion. Dès lors, dans certains cas la musique peut être un frein à la productivité et à la correcte exécution du travail. 
  • Abîmer l’image des employés. La musique peut parfois avoir un impact négatif sur l’image qu’ont les employés de leurs collègues. Une étude de 2017 faite par Linkedin et Spotify révèle que 8% des employés jugent leurs collègues sur leurs choix musicaux. 
  • Défavoriser le travail d’équipe. Elle peut être source de cohésion mais également de séparation. En effet, la musique peut défavoriser le travail d’équipe à partir du moment où il est difficile de communiquer avec son collègue qui a son casque sur les oreilles. 
  • Fragiliser son audition. Écouter pendant des heures de la musique peut impacter votre santé, particulièrement auditive. Le Professeur Shapiro parle d’ailleurs d’une durée maximale d’1h par jour avec 60% du volume maximal de vos écouteurs pour ne pas détériorer votre audition.
  •  Le choix des musiques. Toutes les musiques n’ont pas le même impact sur le travail. Il faut savoir les adapter en fonction des tâches que l’on a à effectuer. Certaines sont plus aptes à la concentration, d’autres à la stimulation etc. Mais ne vous en faites pas, Ubiq vous éclaire sur ce sujet.

Quelles musiques écouter au bureau ? 

Le choix de la musique qu’on souhaite écouter pour travailler s’avère être parfois délicat. Trop de paroles, trop calme ou encore trop rythmée, selon les personnes ou les tâches que l’on a à effectuer certaines musiques sont plus pertinentes que d’autres. 

On vous a alors concocté une liste de plusieurs styles musicaux, adaptés à différents besoins ! Notez tout de même que le mieux c’est d’essayer et de voir ce qui vous correspond le mieux, il n’y a pas de vérité absolue. 

  • La musique classique : pour la rigueur et la précision. 
  • Le hip-hop ou lo-fi :  pour la concentration et l’apprentissage. 
  • La musique dance : pour l’efficacité et la rapidité. 
  • Le bruit de fond : pour le calme et la concentration.
  • La musique rythmée : pour les tâches répétitives. 
  • La musique d’ambiance : pour la concentration et la productivité.  

Vous n’arrivez toujours pas à vous décider ? Pas de panique, chez Ubiq on a créé notre propre playlist : la U’beats !

Et qu’en dit la loi ? 

Bonne nouvelle pour tous les amateurs de musique. Écouter de la musique sur son lieu de travail n’a rien d’illégal ! En effet, ni le Code du travail, ni aucune loi n’interdisent d’écouter de la musique au travail, même sans écouteurs. 

Bien sûr, il s’agit de savoir faire preuve de bon sens et de voir au cas par cas. L’employeur a cependant le droit de définir les règles et d’interdire la musique, si cela est justifié bien entendu. Par exemple, si en écouter peut nuire à la concentration ou à la sécurité des employés, comme sur un chantier, cela est totalement normal. Attention toutefois à faire figurer cette interdiction dans le règlement de l’entreprise, le cas échéant vous n’aurez rien à redire à vos employés qui écoutent de la musique.

Oui, mais jusqu’où ? 

Au début de l’année 2021, un brevet déposé en 2018 aurait été accordé à Spotify pour une technologie de reconnaissance vocale permettant d’identifier le ressenti de l’utilisateur. 

Cette technologie permettrait par exemple de balayer les difficultés à choisir ses musiques au travail en fonction de chacun, de son humeur ou encore des tâches à effectuer. En effet, la reconnaissance vocale serait capable d’adapter les suggestions de musique en fonction de l’endroit où vous vous trouvez (au bureau, seul ou à plusieurs, en soirée…), en fonction de votre humeur, de votre âge, de votre genre etc. juste au son de votre intonation et de votre voix. 

Alors simple fabulation ou future réalité ? Jusqu’où ira la musique au bureau ? 

 

 

Copyright © 2021 Ubiq le média. Tous droits réservés

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.