Septembre 2022 : Fuir ou revenir au bureau ?

Dans : Le bureau de demain

Partager l’article

La rentrée de Septembre 2022 semble beaucoup plus clivante que celle de 2021.
D’un côté les grands groupes & GAFAM imposent un retour au bureau à leurs salariés à minima 3 jours par semaine, tandis que les Startups prônent toujours plus de flexibilité et de liberté en laissant le choix à leurs collaborateurs de télétravailler depuis leur domicile, depuis un espace de coworking, un hub en région, de venir travailler au siège ou d’adopter le principe de Workation (encore timide en France mais de plus en plus adopté de l’autre côté de l’Atlantique). Certaines Startups l’ont d’ailleurs bien compris en imaginant des outils ou plateformes pour gérer les différents lieux de travail des équipes.

Les Résolutions des grands groupes 

Il semblerait que les géants de la Tech prennent de mauvaises résolutions en matière de télétravail pour cette rentrée 2022. Alors qu’Apple demande à ses salariés de revenir travailler au bureau 3 jours par semaine à minima, Elon Musk a appelé ses collaborateurs à revenir au bureau 40h par semaine ou à démissionner. Bonne ambiance côté futur of work.

Dans un contexte économique tendu et à l’heure de la grande démission, les géants américains semblent louper le coche du bureau du futur et des besoins de leurs collaborateurs aspirant à plus de liberté et de flexibilité. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à la revendiquer avec des pétitions internes mettant à mal l’image corporate des marques. Pour une fois, les rôles s’inversent, l’innovation américaine en termes de politique de travail semble avancer à reculons tandis qu’en France, les problématiques et politiques de télétravail sont adoptées et semblent s’ancrer dans le fonctionnement des entreprises.

Un propos qui reste cependant à nuancer car certains géants de la tech ont bien compris que pour garder leurs talents, la flexibilité reste la clé. Le groupe Meta (Facebook, Instagram, WhatsApp) autorise ses salariés à rester en télétravail comme ils le souhaitent partout dans le monde.

Google quant à lui est en négociation notamment avec ses ingénieurs qui sembleraient être en position de force en revendiquant la liberté de travailler d’où ils veulent.
Airbnb pourrait être l’un des meilleurs élèves en autorisant ses salariés à travailler d’où ils le souhaitent, dans leur pays d’origine et jusqu’à 3 mois par an dans un des 170 pays de leur choix !

2 salles, 2 ambiances donc chez les GAFAM. Une dualité qui fait se poser la question de la détention du pouvoir ? Les talents ou les directions d’entreprise ? Quel futur pour les politiques de remote dans les géants de la tech pour garder les meilleurs profils et attirer toujours plus de talents ? L’avenir nous le dira, mais il va falloir réagir et s’adapter plus vite que prévu.

Une hybridation du travail toujours plus en vogue chez les Start-up 

Les Startups ont quant à elles bien compris que la flexibilité était la clé pour garder et attirer les talents.

En France, les nouvelles politiques de télétravail ont déjà vu le jour depuis plusieurs mois et semblent s’inscrire dans la durée. À tel point, que certaines Start-ups ou Scale ups revendiquent le fait qu’elles n’ont même plus de bureaux fixes prônant l’épanouissement et la liberté de leurs collaborateurs. D’autres mettent en place une vraie hybridation des usages au coeur même de leur fonctionnement permettant à chacun des collaborateurs de travailler d’où ils veulent :

  • Depuis leur domicile avec un équipement de télétravail adapté, Slean l’a bien compris en proposant aux entreprises d’équiper leurs flottes de collaborateurs avec un bureau qui s’intègre parfaitement dans les pièces de vie et surtout une chaise ergonomique, bonne pour le dos.
  • Depuis des espaces de coworking proches du domicile. Rayon, le dernier né des nouveaux concepts hybrides propose de rapprocher le bureau, dans un environnement local. Accessible grâce à une application de 6h à 23h, les espaces Rayon sont installés dans plusieurs villes de France pour permettre aux collaborateurs de télétravailler local en réduisant leur temps de trajet de 1h30 et en re-dynamisant les villes.

Sur un marché du recrutement de plus en plus concurrentiel, Start-ups et Scale-ups sont aussi de plus en plus nombreuses à mettre en place des politiques de Full remote auprès de leurs salariés, offrant ainsi la possibilité à leurs collaborateurs de choisir un espace de coworking proche de chez eux et de payer l’abonnement mensuel. Nombreux sont donc les collaborateurs qui recherchent un espace de coworking et souvent avec d’autres collègues habitants dans la même ville.

D’autres proposent carrément de re-créer des hubs en région en équipe pour se développer partout en France et offrir toujours plus de flexibilité à leurs salariés. Une belle idée à condition que toute l’équipe Marketing ou Sales ait une envie de s’installer à Marseille ou à Bordeaux. 

Welcome to the Jungle par exemple, pionnier dans les politiques de remote avec des tests déjà mis en place avant l’avènement du télétravail, acceptant même des expérimentations de certains collaborateurs. Ilaria, Brand Manager chez Welcome to the jungle a adopté la vanlife depuis quelques mois. Nous l’avions interviewé sur son organisation il y a quelque temps ! Une interview à relire sans modération qui n’a jamais été autant d’actualité ! 

Certains collaborateurs poussent même le concept de Workation jusqu’au bout en ne remettant pas les pieds au bureau les premières semaines du mois, histoire de prolonger l’été et de profiter des pauses cafés les pieds dans l’eau ou d’un bureau “avec vue“ pour redémarrer !

Finalement, le bureau n’aura jamais été aussi satellite, hybride, ubique qu’en cette rentrée de Septembre 2022 côté Startups. 

Des nouveaux outils pour des nouveaux usages 

Et cela, certains l’ont bien compris. Depuis 1 an, un florilège de nouveaux services, de nouveaux concepts et de nouvelles applications ont vu le jour dans le but d’améliorer l’expérience des collaborateurs et l’organisation du travail.

Outwork par exemple propose aux salariés de vivre une nouvelle expérience dans des lieux uniques. L’idée ? Travailler différemment, au vert, en équipe pour se ressourcer, échanger, rencontrer dans des lieux à 1h de Paris, équipés pour collaborer et être toujours plus productif. Des expériences de travail qui ont déjà séduit les plus grandes Scale-ups désireuses de réinventer le traditionnel séminaire en proposant des Offsites à leurs différentes équipes.

Paatch est une véritable plateforme communautaire pour les télétravailleurs.
La plateforme aide les salariés et les freelances à vivre des moments de travail unique et à télétravailler en communauté ensemble dans deux lieux certifiés. L’idée ? Recréer du lien, souvent fragilisé par le travail hybride et permettre de recréer le collectif au sein d’une entreprise en proposant aux salariés de se réunir dans des lieux de travail partout en France. 

Flowee est un outil de gestion du travail hybride pour améliorer l’expérience collaborateur, tout en maintenant une culture d’entreprise solide. Une plateforme permettant de planifier ses semaines et de réserver les espaces de travail adaptés côté équipe, de piloter le télétravail et d’optimiser la gestion des espaces côté entreprise.

D’autres proposent aussi des outils permettant de réaménager les espaces de travail en fonction des postures de travail des collaborateurs, d’autres encore misent sur l’Hospitality en créant des lieux mixant le coliving et le coworking pour accueillir des équipes ou des collaborateurs en full remote. 

Une rentrée à deux vitesses donc en France comme aux Etats-Unis lorsque l’on parle de retour au bureau. Les prochains mois s’annoncent décisifs dans les politiques de recrutement de rétention de talents notamment chez les géants américains tandis que les Startups et Scaleups françaises devront résoudre l’équation du maintien du collectif et de la culture d’entreprise avec des collaborateurs de plus en plus ubiques !

Margaux Beaunez

Dir' Communication chez Ubiq qui travaille de PARTOUT, PARTOUT, PARTOUT !

Copyright © 2022 Ubiq le média. Tous droits réservés

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.